www.ccdunogentais.fr
Hôtel de Ville de Nogent-sur-Seine
27, Grande Rue Saint-Laurent - 10400 Nogent-sur-Seine

Tél : 03.25.21.69.76

 

mardi, novembre 21, 2017

La Saulsotte

La saulsotte

Informations pratiques

www.lasaulsotte.fr

Mairie de La Saulsotte
10, rue Pavée
10400 La Saulsotte

Tél: 03 25 39 82 28
Fax: 03 25 39 12 83

La mairie est ouverte le lundi et le mercredi de 16h00 à 19h30, le vendredi de 16h00 à 18h30 et le samedi de 09h30 à 11h30

La Saulsotte

La Saulsotte est un petit village situé dans le département de l'Aube et la région de Champagne-Ardenne. Ses habitants sont appelés les Saultiers et les Saultières. La commune s'étend sur 18,9 km² et compte 682 habitants depuis le dernier recensement de la population datant de 2005.

Avec une densité de 36 habitants par km², la Saulsotte a connu une nette progression de sa population de 38,1% par rapport à 1999. Entourée par les communes de Saint-Nicolas-la-Chapelle, Montpothier et Marnay-sur-Seine, la commune est traversée par le cours d'eau nommé « Resson » qui reçoit deux affluents : le Réveillon et la Douée.

La Saulsotte bénéficie d’un environnement favorisant l’épanouissement des familles. L’école élémentaire et primaire Paul PASQUIER accueille les enfants du village mais aussi ceux de Montpothier. Le centre de loisirs assure un mode de garde périscolaire à partir de 7 heures le matin jusqu’à 18H30. Il propose également des activités pendant les vacances scolaires (fermeture au mois d’août).

Historique

Les anciens noms de la commune sont La Sautrolle en 1793 et Saint-Ferréol en 1801.

Le menhir dit de la Pierre aiguë (se trouvant dans une propriété privée à 700 m de la D176, dans la rue des Bouchots) relate une première trace de vie datée de la Préhistoire. Ce patrimoine a été inscrit aux monuments historiques le 14 mai 1993. Érigé au néolithique, il ne serait pas le résultat du travail de l'homme, mais plutôt un bloc naturel de grès utilisé comme menhir.

L'existence du hameau de Resson est certifiée dès le milieu du IXe siècle.

Il y subsiste d'humbles vestiges du Bas Moyen Âge : ceux d'une commanderie rurale des Templiers à l'angle de la route de Fouchères et de la rue Saint-Nicolas, où se seraient rencontrés secrètement, dit-on, Thibaud IV de Champagne et sa tante, Blanche de Castille... Ces vestiges sont :

  • D'une part un logis restauré, constitué d'un bâtiment carré à trois niveaux (un rez-de-chaussée, un étage et des combles sous charpente), flanqué de deux tours.
  • D'autre part une chapelle sous le vocable de Sainte-Madeleine, édifiée au XIIe siècle, pendant le deuxième quart du XIIIe siècle. Elle est inscrite depuis le 12 mars 1930 à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques pour les chœur et portail romans de l'ancienne nef. Elle est menacée de disparition car, depuis des siècles, elle subit des pressions et des étirements en raison de sa construction sur une motte artificielle faite de sables calcaires rapportés.
XIXe siècle

Trois lavoirs restaurés témoignent de cette époque. L’un se trouve, dans le hameau de Resson à l’angle de la route de La Saulsotte et de la rue des Bouchots. Un autre se situe dans le village-même et le troisième à Courtioux.

Conseillers communautaires de la Saulsotte
M. Gérard DELORME
Maire de la Saulsotte
M. Noël MATTHYS

 

Scroll to top